Les feux de la Saint-Jean

donostik-takfr
Donostik-tak Blogger

Saluez l’été en brûlant tout ce qui a été mauvais !

Enfin ! Nous approchons du 23 juin, une de mes dates préférées, avec sa nuit féérique et pleine de mystères. Je célèbre cette fête depuis que je suis toute petite. Je crois même pouvoir dire que je n’ai jamais manqué aucune fête de la Saint-Jean à Saint-Sébastien. Voilà pourquoi ces années où nous n’avons pas pu la fêter comme d’habitude ont été un peu difficiles.

Mais c’est du passé. On va enfin pouvoir recommencer. Les Donostiens et les Donostiennes sont fin prêts pour accueillir l’été !

ongi-etorri-eguzki

L’origine de la nuit de la Saint-Jean

Pour tout vous dire, même si j’ai toujours célébré cette fête, je n’avais jamais pris le temps de réfléchir à son origine. On sait que la Nuit de la Saint-Jean était une fête païenne liée à de très anciennes coutumes. Avant que le christianisme ne se l’approprie, cette fête était liée à la nature et aux sorcières : j’adore !

La fin du printemps annonce l’époque des fenaisons et, dans toutes les fermes, on faisait des meules de foin (on le fait encore par endroits aujourd’hui) que l’on brûlait pendant la nuit du 23 juin.

Cela étant dit, le jour de la Saint-Jean marque aussi le début de l’été. On pense que pour célébrer le début de la saison solaire, les anciens Basques illuminaient la nuit avec les feux qu’ils avaient coutume d’allumer en offrande à l’astre du jour dont ils pensaient ainsi renforcer les pouvoirs. Ils se regroupaient ensuite autour des bûchers et sautaient au-dessus des feux pour purifier leur âme et attirer la chance.

san-juan-gaua-1

Bals autour du frêne de la Plaza de la Constitución

La Plaza de la Constitución est le théâtre de nombreuses cérémonies qui se déroulent dans notre ville : Donostia Eguna, Santo Tomás, Iñude eta Artzainak… et bien sûr, on ne pouvait pas manquer de fêter la nuit de la Saint-Jean dans ce lieu emblématique de Saint-Sébastien.

Au matin du 23 juin, on installe un arbre – plus précisément un frêne (symbole de l’espoir) – au milieu de cette place. C’est impressionnant de voir la façon dont on le dresse à l’aide de cordes, comme on le faisait au XIXe siècle. L’événement est accompagné par la musique des txistularis et les danses de diverses compagnies de dantzaris. Les bertsolaris Beñat Gaztelumendi et Alaia Martin étaient également de la partie lors de la cérémonie à laquelle j’ai assisté dans les années 2019.

Le soir, le maire et les conseillers municipaux viennent saluer l’arbre. Puis il y a un bal, à la fin duquel l’arbre est brûlé, et une procession se met en marche.

Si comme moi, vous aimez la musique et le folklore, c’est là qu'il faut aller !

donostia-kultura-san-juanPhoto: Donostia Kultura

Sagüés : le point de rencontre

Chaque quartier à son propre feu de joie. L'un des plus remarquables est celui qui est dressé sur l’esplanade de Sagüés. Là aussi, il y a de la musique et différentes festivités. Ce feu de joie est l’un des plus populaires de Saint-Sébastien, car il est dressé sur une grande esplanade, devant la plage de la Zurriola. Il y a toujours beaucoup d’ambiance autour du feu, mais aussi en bas, sur la plage, car c’est là que les groupes d’amis se donnent rendez-vous.

san-juan-sua-inguruan

Alors cette année, fidèle à nos anciens rituels, je vous invite à brûler toutes les choses qui vous ont déplu et à venir sauter au-dessus du feu – en faisant très attention, bien sûr ! – pour laisser tout ce qu’il y a de mauvais derrière vous.

Bienvenue à toi, soleil !

Bienvenue à l’été !

 

X